Logo Western Digital disques durs

Disques durs de 40 To de stockage d’ici 2025

Western Digital dévoile l’une des dernières technologies permettant à ses disques durs de prolonger leur essor en capacité. Grâce au MAMR,  il garantit du 40 To d’ici 2025.

L’annonce a été divulguée à l’occasion de l’Innovative to Fuel Next Decade of Big Data. Cette nouvelle technologie sera normalement adoptée dans les 2 ans à venir. Elle s’intègrera dans les disques durs classiques.
Elle est exploitable avec la mécanique connue actuellement, l’organisation du disque ne sera pas perturbée, nous garderons des têtes de lecture et des plateaux.

MAMR : une technologie pour gagner des To
Une évolution est prévue pour profiter d’un Spin-Torque Oscillator (STO).

Ce terme assez scientifique désigne l’envie d’améliorer la qualité de l’écriture grâce à l’oscillation du champ magnétique.  Cette précision plus poussée permettra d’augmenter le volume de données pouvant être archivées sur une surface précise. À ce propos, Western Digital évoque plus de 4 Tbits par pouce².

Western Digital appuie le fait que les choix actuels, notamment la technologie PMR fait face à des limites bien connues. Il sera très difficile de dépasser les 20 To. De ce fait, la continuité vers d’autres plateformes nécessite différentes technologies comme par exemple le MAMR.
Le début de la production est programmé pour l’année prochaine avec des premiers exemplaires en livraison. La commercialisation devrait débuter en 2019. Le constructeur souhaite déjà une augmentation de la capacité des disques de près de 30% chaque année, et ce jusqu’en 2025. L’objectif est de proposer ensuite 40 To.

Il faut savoir que la technologie microwave-assisted magnetic recording (MAMR) est positionnée en concurrence de l’HAMR de Seagate. Cependant, cette dernière a choisit une autre stratégie. Elle possède l’usage de laser, mais à haute température.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Partager avec vos réseaux sociaux