SEAGATE

De l’intelligence artificielle dans le secteur de la surveillance

Avec le SkyHawk AI, Seagate compte développer l’application de l’intelligence artificielle dans le secteur de la surveillance

Seagate Technology lance le SkyHawk AI, le premier disque créé spécialement pour les solutions de vidéosurveillance reposant sur l’intelligence artificielle. Il offre la bande passante et la puissance de traitement nécessaires pour gérer les charges de travail continues et gourmandes en données. Cela est permis tout en analysant et en enregistrant simultanément des images de plusieurs caméras HD.

Sai Varanasi, vice-président de la gestion des produits chez Seagate Technology a récemment expliqué que l’utilisation de l’intelligence artificielle dans le domaine de la surveillance est de plus en plus courante. Celle-ci peut être exploitée dans les installations dorsales et périphériques, comme la gestion du trafic urbain ou les magasins. La marque a conçu les disques SkyHawk AI pour élargir l’espace de conception des utilisateurs. Ainsi, ils pourront implémenter des applications d’analyse vidéo de nouvelle génération et d’apprentissage profond.

Spécificités techniques

SkyHawk AI est un disque dur configuré pour les charges de travail intensives qui accompagnent généralement les flux de travail inhérents à l’intelligence artificielle. Son débit élevé et sa technologie de mise en cache offrent une faible latence et d’excellentes performances de lecture aléatoire. Cette technologie sert pour localiser et fournir rapidement des images vidéo, ainsi que des analyses de flux. Cela autorise de prendre des décisions rapides. Enfin, cela permet d’éliminer la latence des transferts de données en mode Cloud et de traitement.

Ce disque est équipé du firmware ImagePerfect AI de Seagate. Il enregistre par ailleurs de manière fiable des flux vidéo nets et sans perte. Tout cela en facilitant l’analyse des données des enregistreurs vidéo réseau reposant sur l’intelligence artificielle. Ils offrent des capacités de 10 To et 8 To aux prix respectifs de 429 euros et 339 euros.

En Chine, Hikvision compte déjà exploiter ces disques. La marque pense qu’ils permettront de gérer efficacement le stockage et le traitement des données, notamment celles des enregistreurs vidéo réseau DeepinMind.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Partager avec vos réseaux sociaux